vendredi 14 mars 2014

Le printemps sur la province

Sous le ciel bleu d'Auvergne je marche sous l'astre souverain autour de la butte volcanique pleine de reflets et d'ombres ;  en contrebas la ville se vautre dans une mare de brume blanche comme une grosse bête sur la pelisse de laquelle irait et viendrait une kyrielle de parasites. Leur rumeur amoindrie parvient jusqu'à moi : en tendant l'oreille on pourrait entendre tousser les asthmatiques. Les amandiers, forsythias et prunus  fleurissent, étonnés ; Hélios réchauffe mes vieux os et derrière leur haie de thuya taillés à la règle des canidés de race saluent mon passage. Dans l'air doux de la province endormie résonnent les appareils à moteur électriques et à essence, les bagnoles puissantes et rutilantes me frôlent sans ralentir ; une dame descend de son gros quat'quat' le pain à la main, elle vient de la boulangerie distante de deux-cent vingt cinq mètres et tortille son cul moulé dans un jean trop étroit de deux tailles jusqu'à sa coquette maisonnette de banlieue.
On est bien, il fait doux, je vais sortir quelques pots de la remise et ça suffira pour ce matin. A la radio ils ont conseillé d'éviter les efforts. Pas bon pour la croissance tout ça!

lundi 10 mars 2014

Le mystère des audience de la télé

 Plus de 7 millions de personnes, soit un français sur dix ont regardé hier soir comme un seul homme Die Hard 4 (Retour en enfer) ce chef-d’œuvre proposé par TF1... ça pose des questions sur l'indépendance d'esprit du français moyen...
Comment expliquer rationnellement qu'un nombre aussi important de personnes, qui ne s'étaient évidemment pas concertées auparavant se soient retrouvées toutes ensemble au même moment pour regarder le même film?
Ce n'est pas comme si nous étions au temps de l'ORTF avec un unique programme pour tout le monde. Aujourd'hui non seulement la plupart des gens ont beaucoup de chaînes à leur disposition, mais ils sont dans leur grande majorité équipés d'ordinateurs, de lecteurs DVD, VOD, j'en passe et des meilleurs, ils peuvent regarder à peu près ce qui les chante quand et où ça les chante... eh bien non! Ils regardent Die Hard 4 le jour où TF1 a décidé de le programmer.
Ce n'est pas comme si  Die Hard 4 était une nouveauté très attendue, le film est sorti en 2007.
Je n'ai pas entendu dire non plus que Die Hard 4 soit considéré comme un chef d’œuvre à ne manquer sous aucun prétexte... d'ailleurs France 2 a capté près de 5 million de personnes pour  les Femmes du 6e étage, ce qui est tout aussi étonnant, quand on y songe, bien que ce film soit nettement plus récent (2011).
En tout, vingt millions de personnes, soit le tiers de la population française était répartie sur sept programmes. A croire qu'on les a hypnotisés.